Le dépistage et le suivi médical de l'audition

Contenu

Body

Bien que nous ne soyons pas tous semblables au sujet de notre audition, nous sommes tous concernés, quel que soit l’âge, quelle que soit l’atteinte auditive.

La perte d'audition, non traitée, a des répercussions importantes tant sur le plan familial, social et professionnel, que sur l’état de santé des personnes concernées. Elle diminue la capacité de communication et entrave l’acquisition du langage. Les conséquences sociales et économiques découlant de cette difficulté majeure sont importantes. L'audition nécessite donc un dépistage et une prise en charge précoces. Le développement d’un enfant atteint de surdité peut être différent selon le stade où le diagnostic a été identifié.

Le dépistage et le suivi médical de l'audition

Dépister dès le plus jeune âge et tout au long de la vie.

Un dépistage néonatal est proposé dès la naissance, après 24 heures de vie du nouveau-né, dans toutes les maternités de France depuis un arrêté du 3 novembre 2014. Si les résultats du test auditif effectué sur l’enfant ne se révèle pas concluant, ou pour vérification, un second diagnostic pourra être effectué avec l’accord des parents, avant la sortie de la maternité.  
Cependant, il faut savoir que ces tests auditifs révèlent seulement ⅓ des cas de surdités, car les autres ne présentent pas de troubles ou de déficiences identifiable à la naissance. 

Dans un âge plus avancé, il existe plusieurs applications mobiles et services permettant de rendre compte de l’état de son audition, de manière autonome, comme notre test de repérage auditif Höra. Ce dépistage de l’audition est recommandé pour dépister une perte potentielle auditive, voire une surdité. Il est important de détecter au plus tôt d'éventuels troubles auditifs afin de les rectifier.

Höra

Cependant, ces tests ne remplacent pas une consultation chez un médecin ORL, indispensable en cas de doutes, d'inconforts ou de gênes auditifs.

La solution n’est pas d’éviter de se soigner, elle est plutôt d’en parler avec son médecin traitant, a fortiori s’il existe des antécédents familiaux de surdité, de troubles auditifs, ou même de trouble du langage. Des vaccins peuvent prévenir certaines maladies à l’origine d’une surdité, comme les vaccins contre la rubéole (pendant la grossesse), les oreillons et la méningite.

Suivre sa santé auditive avec un ORL.

Lors d'un rendez-vous chez l'ORL, celui-ci réalisera les tests auditifs nécessaires, notamment un audiogramme, pour mesurer et évaluer l'audition. Si une surdité est détectée, deux prises en charge peuvent être proposées :

  • En cas de surdité de transmission, une greffe tympanique ou une reconstitution du système de transmission des sons sont envisageables. Il s’agit d’une opération faite par un ORL et pouvant être réalisée sur un enfant comme sur un adulte.
  • Lorsque c'est une surdité est de perception qui est détectée, on recourt aux prothèses auditives ou aux implants cochléaires, si l’amplification sonore est insuffisante. Ces implants sont composés d’électrodes placés dans l’oreille interne.

Eléments
Surdité de transmission

La surdité de transmission est due à une altération de la chaîne tympano-ossiculaire. Les sons arrivent à l’oreille interne, atténués et moins forts. Les tests prouvant cette surdité démontreront que les vibrations de l’air provenant de l’oreille externe ou l’oreille moyenne ne seront pas transmises correctement. Le plus souvent, la surdité de transmission est causée par une otite, mais également certaines autres maladies comme l’otospongiose, des malformations anatomiques, ou encore des problèmes musculaires, au niveau des osselets notamment.

Surdité de perception

La surdité de perception provient d’une lésion au niveau de la cochlée. L’oreille en est donc moins sensible. Le plus souvent, c’est la sensibilité aux aigus qui est la plus atteinte.

Bébé dépistage