Les masques transparents : pour la communication inclusive

Accroche

Le masque obligatoire empêchant de lire sur les lèvres ou de voir les expressions du visage, les masques transparents se développe de plus en plus en France.

Actualités (04/08/2020)

Résumé

Puisque c'est collectivement que nous arriverons à faire changer les choses, il est important de mettre en place des dispositifs accessibles à tous. C’est pourquoi, la Fondation Pour l'Audition a soutenu la filière des masques à fenêtre.

Contenu
Body

[Article mis à jour le 11 mars 2021.]

Masque obligatoire dans les lieux communs et espaces publics clos : la communication envers les personnes sourdes ou malentendantes est entravée.

Depuis le 20 juillet dernier, le masque est obligatoire dans les lieux publics clos. Comme cela a été observé précédemment pendant la période de confinement où les seules sorties autorisées devait se faire avec le port du masque obligatoire, les personnes sourdes ou malentendantes ont rencontré des difficultés pour échanger et communiquer avec des personnes qui oralisent ou signent.

En effet, la compréhension de la parole ou de la langue des signes s'accompagne de la lecture labiale et des expressions du visage. Celles-ci sont fortement utilisées par les personnes sourdes ou malentendantes. Le port du masque chirurgical ou en tissu a entravé ces moyens de communication, mettant en difficulté les personnes qui s'en aident au quotidien : lors d'un rendez-vous médical, d'un passage en caisse et, tout simplement, lors d'échanges entre ami.e.s, comme l'indique cet article de France3 Hauts-de-France.

C'est pourquoi, des associations et des professionnels se sont lancés dans la confection de masques à fenêtre - ou masques transparents - alors même que le confinement était encore d'actualité.

Une solution : le port du masque à fenêtre.

Le masque à fenêtre est né de ce handicap de communication qui a vu le jour avec le port du masque.

En France, plusieurs initiatives ont vu le jour, de la confection faite maison à la confection professionnelle, cette dernière se guidant jusqu'à la certification par les autorités compétentes. Une note interministérielle mise à jour le 28 janvier 2021 indique de nouvelles préconisations sanitaires et réglementaires pour la fabrication et le port de masques à fenêtre.

Dans notre mission d'oeuvrer pour l'amélioration du quotidien des personnes sourdes ou malentendantes, nous soutenons la filière professionnelle de ces masques à fenêtre, et nous avons apporté notre soutien à l'entreprise Odiora, initialement créatrice de bijoux pour oreilles implantées.

À ce jour, plusieurs marques de masques transparents conformes aux recommandations sanitaires et techniques (la perméabilité à l’air doit être supérieure ou égale à 300 L.m-2.s-1 et la filtration des particules de trois micromètres supérieure ou égale à 90% pour les masques UNS1) :

Dans un avis émis le dimanche 18 janvier 2021, le Haut Conseil de Santé Publique préconise de privilégier les masques UNS1 face à l'apparition des nouvelles variantes du virus. Le Gouvernement a ainsi actualisé sa note interministérielle du 29 mars 2020 le 28 janvier 2021, définissant "une seule catégorie de masques dits masques « grand public filtration supérieure à 90% »". De fait, les masques de catégorie 2 ne font plus partie "des masques de protection utilisés pour faire face à l'épidémie de la covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire."

En savoir plus sur le site du Ministère de l'Economie, des Finances et de la Relance.

Avec les masques transparents, portez fièrement votre sourire et communiquez aisément avec des personnes sourdes ou malentendantes.

 

L'intérêt de porter un masque avec fenêtre, n'est pas pour soi, mais surtout pour les autres !

 

Découvrez notre film de sensibilisation en cliquant ci-dessous.
Sourires