"Tes yeux sur mes oreilles"

Sous-titre

Plus qu'une exposition de photographies...

Évènements (23/01/2019)

Accroche

"Pour que j’accepte ma surdité
Pour que je n’aie plus honte
Pour que j’ose m’appareiller
Pour que mon appareil soit aussi banal que tes lunettes..."

Contenu
Body

… Un enjeu intime et individuel

Tout le monde cache sa surdité : « ne vous inquiétez pas, cela ne se verra pas », rassurent les audioprothésistes à longueur de journée.

Avoir honte d’être sourd, avoir honte d’être appareillé, ça suffit ! Organisons le coming-out de la surdité.

… Un enjeu social et professionnel

Cacher sa surdité incite les milliers de personnes concernées à répondre oui ou non au hasard en espérant bien tomber. Ces stratégies d’évitement sont un fléau pour les personnes concernées, mais aussi pour leur entourage professionnel et familial.

Aujourd’hui, des solutions existent pour permettre aux malentendants de trouver leur place dans la société : l’appareillage, l’implant, l’aménagement de poste… Parce que la surdité est un handicap de communication, c’est un handicap partagé qu’il faut aborder ensemble.

…Un parcours sensoriel

Le visiteur déambule parmi des portraits monumentaux en écoutant un témoignage mis en son et en poésie racontant le quotidien d’une personne malentendante appareillée, depuis la cour de récréation à l’entreprise, en passant par la peur du regard des autres.

Cette expérience sensibilise à la surdité ceux qui ne la connaissent pas et permet à ceux qui la vivent de ne plus faire semblant, peut-être d’en parler pour vivre avec.

Pour en savoir plus sur cette exposition créée par l'Association Droit Pluriel avec le soutien de la Fondation Pour l'Audition et accueillir l'événement, téléchargez la plaquette de présentation de l'événement !

Dossier de présentation "Tes yeux sur mes oreilles"
321 Ko
pdf
tes yeux sur mes oreilles 2