Le décibel

Contenu

Body

Qu’est ce que le décibel ?

Le décibel, qui tire son nom du pionnier des télécoms Alexander Graham Bell, est l’unité permettant de mesurer le son. C’est aussi avec elle que l’on mesure la perte auditive.

Le seuil minimum d’audibilité de l’être humain est de 0 décibel, c’est pour cela que nous pouvons entendre les bruits produits par notre propre corps. Quant au seuil maximal audible, il se situe aux alentours de 130/140 décibels.

Il existe trois pondérations de cette unité : les dB(A) qui correspondent aux bruits environnementaux calmes et qui mesurent les sons tels qu’ils sont perçus par l’Homme, et les dB(B) et dB(C) utilisés quant à eux pour des niveaux sonores plus élevés.

Comment mesure-t-on le son ?

La pression acoustique (ou niveau sonore) d’un environnement est mesurée à l’aide d’un sonomètre. Quatre seuils se distinguent quant à l’intensité du bruit, que l’on positionne sur l’échelle des décibels en fonction de leurs risques pour l’audition :

  • Le seuil sans risque pour nos oreilles se situant jusqu’à 80 décibels. On peut écouter un niveau sonore de 80 dB pendant 8 heures sans protection auditive,
  • Le seuil de risque situé entre 80 et 90 décibels : les oreilles et l’audition encourent des risques auditifs (acouphènes, légères pertes auditives,...),
  • Le seuil de danger dès 90 décibels : des lésions vont apparaître entraînant notamment la perte de cellules ciliées,
  • Le seuil de douleur pour les oreilles est atteint à 120 décibels. À ce niveau, les dommages sur l’audition sont irréversibles.

Quels sont les risques sur l’audition ?

L’exposition aux sons et aux bruits doit être adaptée en fonction du niveau de pression acoustique de l’environnement dans lequel nous nous situons. Plus l’intensité sonore est élevée (et de surcroît, les décibels), plus il faut réduire son temps d’exposition. Ainsi, il est recommandé de ne pas dépasser quotidiennement 8 heures d’exposition à 80 dB, 15 minutes à 95 dB, 4 minutes à 101 dB.

Quels sont les seuils imposés par la loi française ?

Afin de limiter l’exposition à des niveaux sonores dangereux “dans les lieux clos ou ouverts recevant du public (salles de concert, festivals, etc. par exemple)”, la réglementation a été modifiée par un Décret en 2017. Ainsi, il est imposé de ne pas excéder 102 décibels A sur 15 minutes et 118 décibels C sur 15 minutes.

En ce qui concerne le milieu du travail, le Décret n° 2006-892 du 19 juillet 2006 “relatif aux prescriptions de sécurité et de santé applicables en cas d'exposition des travailleurs aux risques dus au bruit” a fixé la limite d’exposition quotidienne (8 heures) au bruit à 87 dB(A). Les entreprises sont tenues de mener des actions de prévention auprès de leurs employés : mise à disposition de protecteurs auditifs, mise en place de mesure pour réduire leur exposition au bruit, examen audiométrique préventif, aménagement des lieux de travail.