DuoDay : une étudiante sourde au MEDEF

Accroche

Camille, étudiante sourde a eu l'opportunité de participer au DuoDay 2021. Nous l'avons interviewée aux côtés de son accompagnateur.

Interviews (17/12/2021)

Résumé

Une étudiante de notre promotion d'étudiants sourds ou malentendants a participé eu DuoDay 2021 en novembre dernier. Nous l'avons rencontrée avec son accompagnateur sur cette journée pour recueillir leurs retours d'expériences !

Contenu
Body

Une rencontre et une expérience enrichissante

Fondation Pour l'Audition (FPA) : Bonjour, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Camille Leblond : Je m’appelle Camille et j'ai 21 ans. Je suis étudiante en 2ème année de BTS de comptabilité et gestion à Passy Saint Honoré.

Guillaume Leblanc : Je dirige depuis 2018 le Pôle Influence et Affaires Publiques du MEDEF, la première organisation patronale de France qui est le porte-voix de de nombreux secteurs économiques. Le MEDEF est une association professionnelle qui dialogue au quotidien avec les pouvoirs publics et tout un ensemble d’autres interlocuteurs, afin de faire en sorte que l’environnement dans lequel les entreprises évoluent, puisse leur permettre de se développer. Comme trouver le juste équilibre en matière de télétravail ? Comment aider les entreprises dans l’accompagnement de la transition écologique ? Voilà quelques exemples de défis pour lesquels nous accompagnons les entreprises. Au sein de cette organisation, je veille à ce que nos positions soient entendues et défendues, principalement devant les instances européennes ou au Parlement français.

FPA : Camille, nous avons eu connaissance de ta présence au sein de la Promo FPA, peux-tu nous dire depuis quand en fais-tu partie ? Comment en as-tu eu connaissance et quels bénéfices retiens-tu de cet accompagnement proposé par la Fondation Pour l’Audition ?

Camille Leblond : À propos de la promo FPA, j'en fait partie depuis la rentrée 2021, donc c'est récent.J'ai eu connaissance de [votre] fondation par Facebook, dans le groupe "LPCistes". Je viens de rencontrer mon mentor. L’entretien fut intéressant, il a pu me donner des conseils bénéfiques pour la suite des études. La Fondation Pour l'Audition propose des ateliers qui sont intéressants.

FPA : Pourquoi souhaitais-tu participer au DuoDay qui s’est tenu le 18 novembre dernier ? Et quel a été ton rôle sur la journée ?

Camille Leblond : On m'a proposé de participer au DuoDay et de passer la journée au MEDEF avec le directeur des Affaires Publiques, Monsieur Guillaume Leblanc. J'ai souhaité participer, puisque je ne connaissais pas [cette organisation], et ce fut une bonne opportunité de le découvrir. J'ai suivi Guillaume, il m'a présenté le lieu, le fonctionnement, son rôle au sein du MEDEF. Il m'a fait rencontrer des personnes qui m'ont expliqué leurs parcours et leurs rôles. J'ai pu m’entretenir avec la directrice financière qui m'a donné de nombreux conseils bénéfiques.

FPA : Quels bénéfices avez-vous retenu de cette expérience DuoDay ?

Camille Leblond : J'ai pu avoir des contacts pour développer mon réseau, ce qui va me permettre de m'aider pour obtenir un stage ou une alternance et j’espère un jour un travail.

Guillaume Leblanc : Il est très important pour moi de pouvoir donner de son temps pour expliquer les ressorts et enjeux de mon métier, et cette journée avec Camille fut un authentique moment d’échanges. C’est donc avant tout une relation humaine qui est le plus important dans cette journée ; d’un côté, j’explique mon quotidien à Camille, je l’emmène dans mes réunions et je lui fais toucher du doigt la réalité du monde professionnelle. De l’autre, elle s’est investie, et m’a appris en retour à écouter et à appréhender son handicap. C’est donc à mon sens gagnant-gagnant !

Citation
[Le DuoDay] est pour moi une expérience suffisamment enrichissante pour que nous puissions réfléchir à sa fréquence, car une journée dans l’année n’est peut-être pas suffisante.
Auteur
Guillaume Leblanc, Directeur du Pôle Influence et Affaires Publiques du MEDEF
Body

FPA : Aviez-vous déjà participé au DuoDay ? Recommanderiez-vous cette expérience à d’autres jeunes ?

Camille Leblond : Je recommande fortement cette expérience aux autres jeunes, c'est une belle opportunité !

Guillaume Leblanc : J’avais déjà eu la chance l’année dernière d’accueillir au sein de mon équipe Victorien, qui a d’ailleurs depuis rejoint les équipes du MEDEF pour une alternance. C’est pour moi une expérience suffisamment enrichissante pour que nous puissions réfléchir à sa fréquence, car une journée dans l’année n’est peut-être pas suffisante. Je note aussi que plusieurs de mes collègues du MEDEF ont accueilli Camille avec bienveillance, et souhaite s’engager dans cette démarche dès l’année prochaine. C’est une belle dynamique qu’il faut entretenir.

FPA : Que pensez-vous de l’inclusion des personnes sourdes ou malentendantes en milieu professionnel ?

Guillaume Lablanc : Je trouve à titre personnel que c’est un handicap qui demeure finalement assez peu « connu » et en quelque sorte présent dans le monde professionnel, alors que j’ai le souvenir d’avoir eu des camarades de classe malentendants dans mon parcours scolaire qui était parfaitement intégrés. L’inclusion d’une personne souffrant d’un handicap quel qu’il soit ne doit pas être perçu par l’entreprise et ses salariés comme un défi mais plutôt comme une opportunité. Et le DuoDay y contribue.