Sous-titre

Clément GAULTIER, LAURÉAT JEUNES CHERCHEURS 2021

Bourse postdoctorale (13/04/2021)

2021

Accroche

Projet :
RECOVER-CI : amélioration de la perception de la parole dans le bruit chez les personnes avec implant cochléaire.


Au cours de son postdoctorat, Clément Gaultier se propose d’améliorer le fonctionnement des implants cochléaires dans un environnement bruyant. Au sein du laboratoire du Dr Tobias Goehring, à l’Université de Cambridge, au Royaume Uni, ce projet pluridisciplinaire original combinera simulations acoustiques, intelligence artificielle et essais chez les personnes sourdes.

Contenu
Body

Les implants cochléaires restaurent l’audition de plus de 800 000 personnes sourdes dans le monde. Néanmoins, leur efficacité reste limitée par la réverbération des sons, plus ou moins importante selon le lieu, et dans les situations bruyantes. Ces situations fréquentes de la vie quotidienne gênent la compréhension de la parole et engendrent des difficultés de communication.

Le projet postdoctoral de Clément Gaultier vise à remédier à cet inconvénient majeur en améliorant les performances des implants dans ces conditions d’audition difficiles. Le jeune chercheur explique : « Nous voulons permettre aux implants de mieux discriminer la parole quand la réverbération des sons et les bruits ambiants se conjuguent. Pour reproduire ces environnements, nous utiliserons des simulations acoustiques et des enregistrements sonores réels. Ces données serviront d'apprentissage à une intelligence artificielle, qui imitera le fonctionnement du cerveau humain, pour qu'il s'entraîne à détecter la parole dans ces conditions et à identifier comment la préserver. »
 

« Je suis ravi d’accueillir Clément dans la nouvelle équipe de recherche que je suis en train de créer. Ce sera une expérience enrichissante pour lui. Il est important que la Fondation Pour l’Audition favorise ce type d’interactions, qui permet d’amener des compétences techniques à la recherche sur l’audition. Notre projet innovant bénéficiera de l’expertise du Groupe de l’audition de Cambridge, en travaillant avec des scientifiques de renom en psychologie, en audition et en clinique. Ce rapprochement entre disciplines est crucial pour progresser sur les appareils auditifs ! »

Dr Tobias Goehring
Chercheur, MRC Cognition and Brain Sciences Unit, University of Cambridge, Royaume-Uni

 

De la physique à la clinique

Les compétences techniques du jeune ingénieur-chercheur en matière de traitement du signal acoustique seront mises à contribution. « Avec Clément, nous sommes complémentaires, souligne avec enthousiasme Tobias Goehring, son superviseur, chercheur à l’Université de Cambridge. De mon côté je travaille sur les implants cochléaires dans une unité de psychologie et de neurosciences, dans un environnement clinique précieux pour ce projet. » A l’aide de l’intelligence artificielle, des modèles fins de débruitage de la parole et de diminution  de la réverbération seront générés par les deux chercheurs afin d’améliorer la qualité d'écoute avec des implants cochléaires. « Notre objectif final est de développer un outil pouvant être intégré à la partie externe de l’implant, sans besoin de réimplantation, précise Clément Gaultier. La dernière phase du projet, cruciale, consistera à tester cette innovation chez des porteurs d’implant volontaires. » L'équipe espère ainsi améliorer la qualité de vie des personnes avec un implant cochléaire. Et Tobias Goehring de conclure : « Il faut toujours garder à l’esprit les gens qui bénéficieront des recherches ! »
 

« Ingénieur acousticien de formation, je veux désormais apporter une contribution en santé. Avoir la possibilité de rejoindre Cambridge, dont l’expertise en sciences de l’audition est reconnue internationalement, est une chance pour faire cette transition et débuter une carrière dans ce domaine. J’espère aussi que, grâce à la Fondation Pour l’Audition, les recherches appliquées sur ce thème connaîtront un regain d’engouement en France. »

Docteur Clément Gaultier
Chercheur postdoctorant