Accessibilité culturelle

Contenu

Body

L’accès à la culture est un droit inscrit dans la Déclaration universelle des droits de l'homme (article 271) et dans la Convention relative aux droits des personnes handicapées. Selon sa définition interministérielle, l'accessibilité est "la réduction de la discordance entre, d'une part, les possibilités, les compétences et les capacités d'une personne et d'autre part les ressources de son environnement lui permettant de façon autonome de participer à la vie de la cité". C’est pour cela que la Fondation Pour l’Audition s’est engagée en faveur de l’accessibilité culturelle en participant et soutenant différents projets.

« Art Pour Grandir » en partenariat avec le Théâtre de la Ville


Notre ambition est de donner le goût de la culture théâtrale aux enfants, et par la pratique les aider à s’exprimer à l’oral, à bouger, à respirer, à vaincre leur timidité. Pour les enfants sourds et malentendants, le bénéfice peut aller au-delà et être un vrai outil pour les accompagner dans l’aisance orale.

Depuis septembre 2018, nous sommes impliqués dans le programme « Art Pour Grandir » de la Mairie de Paris, ce projet rentre dans une logique artistique et émancipatrice. En partenariat avec le Théâtre de la Ville, ce nouveau volet du programme a été créé et lancé dans trois établissements ayant la spécificité d’accueillir des élèves sourds ou malentendants, avec deux volets complémentaires impliquant le corps enseignant : 

L’éducation artistique des élèves : chaque classe verra trois spectacles différents dans l’année, accessibles en LSF, LfPC et avec la mise à disposition de casques amplificateurs de son, alternant représentations au Théâtre de la Ville et au sein même des établissements scolaires. Des ateliers seront proposés en amont des spectacles pour préparer les élèves, leur expliquer et les sensibiliser à la culture théâtrale.  

La pratique théâtrale : différents artistes du Théâtre de la Ville viendront former les enseignants des établissements à monter une pièce, mettre en scène et donner des cours de théâtre aux élèves. Ces professionnels coacheront et formeront les enseignants tout au long de l’année afin qu’ils puissent faire perdurer cette action et monter un spectacle de fin d’année de manière autonome avec les élèves.

Au total plus de 200 enfants ont pu bénéficier de ce programme depuis 2018. De plus, les collaborateurs du Théâtre de la Ville ont pu bénéficier chaque année d’une sensibilisation à l’accueil du public sourd ou malentendant.

Un enfant qui fait du théâtre

Body

« Lunettes connectées et sur titrage : une innovation prometteuse »

La fondation a participé à l'expérimentation de lunettes de sous-titrage en temps réel pour personnes sourdes ou malentendantes au théâtre en permettant l’adaptation de quinze paires de lunettes Panthéa qui ont pu être testé par les adhérents de l’ARDDS 75 lors de 40 représentations au théâtre Edouard VII.

À l’issue de cette expérimentation, un rapport juge le service prometteur et bien reçu par les utilisateurs, tout en identifiant un modèle économique durable qui pourrait en assurer le déploiement à plus large échelle dans les théâtres et opéras.

Grâce aux lunettes connectées, les spectateurs peuvent profiter des surtitres en direct dans leur champ de vision, bénéficiant ainsi d’un confort de lecture optimal, y compris pour les porteurs de lunettes de vue. La position et la taille du texte pouvant également être personnalisées. L’ensemble des utilisateurs interrogés ont apprécié le service, expliquant qu’ils pouvaient enfin suivre l’intrigue en temps réel sans avoir à détourner le regard pour lire le texte. C’est une opportunité unique de rouvrir les théâtres de façon plus accessible et plus inclusive. Panthea travaille d’ailleurs déjà sur une technologie complémentaire permettant d’intégrer un avatar digital en langue des signes dans les lunettes, afin de rendre chaque représentation accessible à un maximum de spectateurs, au-delà des barrières de langue et de handicap.

Body

CRéATION ET DIFFUSION D’UN PROGRAMME D’ÉVEIL MUSICAL DÉDIÉS AUX PERSONNES SOURDES OU MALENTENDANTES, MENÉE PAR LA PHILHARMONIE DE PARIS  

En 2020, grâce au soutien de la Fondation Pour l’Audition et de la Fondation Maaf, la Philharmonie de Paris a mené une expérimentation d’ateliers d’éveil à la musique au sein de trois établissements scolaires accueillant des jeunes sourds ou malentendants.

Ainsi, elle est intervenue une quinzaine de fois auprès de ces jeunes, appareillés ou non, pour animer des ateliers musicaux avec un parc instrumental varié (violoncelles, trombones, sanzas calebasses, flûtes à coulisses, ...). La pratique musicale collective, guidée par un musicien pédagogue bienveillant, agit sur la confiance et l’estime de soi, permet de s’insérer naturellement dans un collectif et d’y apporter sa propre créativité. L’atelier est un lieu d’apprentissage et de convivialité, les participants ont pu s’exprimer et jouer leur musique, loin d’une reproduction à l’identique de modèles performatifs imposés. Chacun a pu, quitter un mode de silence imposé pour accéder à celui du silence de la musique, voulu, interprété, et habité. Cette possibilité offerte à leur sensibilité de pouvoir s'exprimer pleinement et sans jugement a permis à certains d’entre eux, de sortir de leur isolement, de jouer avec les autres, de se mettre en représentation face au groupe et de se sentir apaisés et joyeux.

Les bénéfices prouvées par ces premiers ateliers a accru la motivation de la Philharmonie de Paris pour mener des expérimentations auprès d'un public plus large de personnes sourdes ou malentendantes. Le déploiement de cette offre à destination des jeunes, jeunes adultes, adultes et seniors va se faire en 2021/2022 et fait déjà partie de la brochure d’activités proposée par la Philharmonie de Paris pour le public scolaire – enfant.

Nous souhaitons diffuser au maximum les résultats issus de ces expérimentations dans l’objectif de motiver d’autres structures culturelles à déployer ce type d’ateliers. L’ambition de ce projet est de favoriser l’inclusion des personnes sourdes ou malentendantes au sein des dispositifs d’apprentissage de la musique.