Sous-titre

Ludovic Bellier, lauréat jeune chercheur 2015

boursier (06/12/2018)

Accroche

Le Dr Ludovic Bellier mènera dans le cadre de son projet postdoctoral de deux ans dans le laboratoire de psychologie du Pr Robert T. Knight et du Dr Brian Pasley à l’Institut de Neurosciences Helen Wills (UC Berkeley, Californie, USA) des travaux de recherches afin de comprendre comment le cerveau traite les informations relatives à la parole à partir du son transmis par les oreilles.

Contenu
Body

Projet : Comment le cerveau perçoit-il la parole ?

L’audition se fait avec notre cerveau et pas seulement avec les oreilles. Bien sûr, les oreilles jouent un rôle primordial dans l’audition, en ce sens qu’elles permettent aux sons d’entrer dans notre cerveau. Mais comme il est possible d’avoir des yeux en parfait état de marche sans pour autant savoir lire, des oreilles fonctionnelles ne garantissent pas que la parole sera comprise. Pour comprendre le langage, le cerveau doit extraire des informations relatives à la parole à partir du flux sonore continu fourni par les oreilles.

Pour élucider ces phénomènes, le Dr Ludovic Bellier enregistrera l’activité cérébrale durant l’écoute de parole, avec une technique de neuro-imagerie de pointe utilisée chez des patients avec des troubles neurologiques : l’électrocorticographie haute-densité (ECoG). L’ECoG consiste à enregistrer l’activité cérébrale à l’aide d’électrodes. Cette approche, d’une précision spatiale et temporelle inégalée, permettra de définir comment est traitée la parole par le cerveau.

De telles explorations pourraient changer radicalement la prise en charge des personnes atteintes de troubles de l’audition, en conduisant au développement de nouveaux implants auditifs améliorant la perception de la parole, et pourraient avoir des retombées pour les patients avec aphasie ou autres troubles neurologiques du langage.