"L'humour est un formidable vecteur de communication"

Accroche

Témoignage.

Témoignages (15/01/2020)

Résumé

Par Aurélien M.

"Être sourd, on ne sait pas vraiment ce dont il s'agit au départ ; on n'ose pas forcément poser les questions aux personnes concernées, ou alors seuls les enfants se permettent de demander "c'est quoi que t'as dans les oreilles ?" ; et j'en passe."

Contenu
Body

Etant petit, ma mère s'est rendue compte l'année de mes 4 ans que je ne répondais pas comme les autres enfants de mon âge ; étais-je stupide ou y avait-il autre chose ? Après quelques visites médicales, j'ai finalement été diagnostiqué comme étant sourd des deux oreilles, mais je n'ai eu mon premier appareil qu'à 5 ans et le deuxième à 6 ans. 

Aujourd'hui, je vis très bien ma situation heureusement, même si ça n'a pas toujours été évident et notamment en classe. Maintenant, ça fait partie de moi, je l'ai acceptée et apprivoisée. J'ai une vie que je pourrais qualifier de "normale" : j'ai des activités sociales, je fais du sport, je suis en couple, etc. Même si pour moi, boire un verre dans un bar avec un fond musical ou voir un film sans sous-titre reste toujours un challenge…

Au fil des ans, je me suis rendu compte que l'étiquette "handicapé" n'est pas forcément sexy car rattachée dans l'inconscient collectif à un bonhomme en fauteuil roulant, et pour cause : les signalétiques les plus courantes sont celles qu'on croise au sol sur le parking du supermarché. Alors qu'être handicapé ce n'est pas que ça ! Et je ne parle même pas des handicaps invisibles comme la dyslexie ou le diabète, …

Citation
"Oui, c'est normal si je ne réagis pas toujours quand tu m'appelles au bureau ou si je te fais répéter ce que tu viens de me dire."
Body

Au quotidien, je m'amuse à rire de ma surdité avec mes potes et mes collègues, tout en expliquant avec sérieux (un peu) ce que ça implique au quotidien : il m'a semblé une bonne idée de créer [le compte Instagram Bonjour Mon Sourd] pour partager cela plus largement.

Bonjour Mon Sourd

Ça permet un peu de casser la barrière du handicap et d'amorcer l'échange pour une meilleure compréhension de la situation. "Oui, c'est normal si je ne réagis pas toujours quand tu m'appelles au bureau ou si je te fais répéter ce que tu viens de me dire."

Aujourd'hui je suis très heureux de m'être lancé dans cette nouvelle aventure : certaines personnes m'encouragent là-dedans, apprécient l'humour avec lequel j'aborde ce sujet, et d'autres me disent que ça leur fait du bien de me lire et me partagent leur expérience personnelle de la surdité, parfois de manière très touchante.

Il faut donc continuer à parler de cela. L'humour est un formidable vecteur de communication : écoutons même ceux qui n'écoutent que d'une oreille et établissons des dialogues de sourd ; parce qu'après tout, un sourd intelligent entend mieux qu'un homme sot ! ;)

 

Vous souhaitez vous aussi soumettre un témoignage ? C'est par ici !