A B C D E F H I L M N O P R S T Y
Sonomètre

Appareil de mesure de l’intensité sonore. Une version existe en application smartphone.

Sons complexes

Ce sont les sons naturels, comportant plusieurs sons pouvant être séparés lors d’une analyse spectrale. Les sons de laboratoires sont quant à eux des sons purs.

Suppléances mentales

Ce sont toutes les capacités mises en œuvre par la personne malentendante lorsqu’elle ne perçoit pas la totalité du message par sa seule audition, pour parvenir à comprendre son interlocuteur. Ce sont : les indices verbaux (les mots possibles compte tenu de la situation), les indices sonores (intonation) les indices non verbaux (lecture labiale, mimiques, gestes), la prise en compte du contexte. Cette extraction des indices en complément de l’écoute nécessite une capacité d’attention, de concentration et une mémoire de travail très entraînées.

Surdité de transmission

Surdité due à une altération de la chaîne tympano-ossiculaire, elle peut éventuellement faire l’objet d’une réparation chirurgicale. Le sujet entend mieux en conduction osseuse qu’en conduction aérienne. Cela est dû à une déviance dans la conduction dans sons vers la cochlée, qui gêne la sensation auditive. Après avoir traversé l’oreille externe, puis l’oreille moyenne, les sons arrivent à l’oreille interne, atténués et moins forts. Ils sont habituellement non déformés.

Surdité de perception

La lésion est dans ce cas au niveau de la cochlée ; l’oreille en est moins sensible. Le plus souvent, c’est la sensibilité aux aigus qui est la plus atteinte. La difficulté de l’appareillage tient au fait que des distorsions sont fréquemment associés à la surdité.

Surdité mixte

Association d’une surdité de transmission, atteinte de l’oreille moyenne, et d’une surdité de perception, atteinte de l’oreille interne