Sous-titre

Frédéric Venail & Philippe Poignet, lauréats laboratoires 2017

appel à projet (07/12/2018)

Accroche

Le Pr Frédéric Venail, chirurgien ORL au sein du service ORL du CHU de Montpellier , et le Pr Philippe Poignet, directeur de recherche au Laboratoire d'Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier , développeront un nouvel outil innovant d’imagerie en temps réel permettant d’améliorer l’implantation cochléaire.

Contenu
Body

Projet : Optimisation de l’implantation cochléaire par le développement d’un nouvel outil d’imagerie en temps réel innovant

Les implants cochléaires ont été le premier dispositif implantable fonctionnel chez l'homme. Ils restaurent la perception auditive chez les individus atteints de surdité sévère à profonde. L'implantation chirurgicale d'un tel dispositif nécessite l'insertion dans l’oreille interne d'un porte-électrodes permettant la stimulation électrique du nerf auditif. Cette insertion constitue une étape critique : à l’heure actuelle le chirurgien ne peut pas contrôler visuellement la trajectoire du porte-électrodes et doit s’en remettre à ses sensations tactiles. Ce qui peut être à l’origine de dommages dans l’oreille interne et la perte d'audition résiduelle.

Le projet des Prs Venail et Poignet vise à développer un nouvel outil pour guider l’insertion du porte-électrodes en fusionnant les images obtenues par échographie en temps réel et scanner. Concrètement, il permettra de :

  •  
  • développer et évaluer une nouvelle sonde échographique fabriquée sur mesure pour l’homme,
  • améliorer la précision de la méthode,
  • développer un logiciel permettant en temps réel de fusionner des images d’échographie et de scanner pour une utilisation en clinique.

En cas de succès, cette technologie innovante permettra une implantation cochléaire plus sûre et plus efficace chez l’homme.

Cette nouvelle technologie profitera non seulement aux candidats potentiels pour des implants cochléaires, mais devrait également ouvrir la voie à des interventions thérapeutiques chez l’homme telles que l’administration de médicaments ou la thérapie génique dans l’oreille interne, difficilement réalisables avec les outils actuels.