LA SOFRESC – 2015

LA SOFRESC – 2015

L’Association loi 1901 fondée en 2007, la SOFRESC a comme objectif de mener une réflexion sur l’évaluation des troubles sensori-cognitifs et de promouvoir les initiatives et actions de recherche dans le domaine des pathologies dégénératives cérébrales, d’organiser des actions de formation dans ce domaine et de favoriser les échanges pluridisciplinaires.

Les pathologies neurodégénératives et neurosensorielles sont l’une des causes majeures de la perte d’autonomie et le principal motif « d’institutionnalisation » des personnes âgées. Avec le vieillissement de la population et l’augmentation de l’espérance de vie, le dépistage précoce des pathologies potentiellement handicapantes et la prévention de celles-ci doivent favoriser le « mieux vieillir ». Celui-ci doit notamment permettre à chaque personne de conserver un maximum de capacités et d’autonomie et donc la meilleure qualité de vie imaginable. La prise en compte sérieuse et professionnelle de la plainte liée aux troubles de la mémoire et aux troubles sensoriels fait partie intégrante de ce concept pour les années à venir.

Le médecin est au cœur de la prévention, du dépistage et de l’accompagnement de ce type de plainte, avec l’objectif de favoriser le bien vieillir, de retarder les pathologies neurodégénératives et neurosensorielles et de maintenir l’autonomie et la meilleure qualité de vie pour le patient et son environnement.

En raison de la prévalence de ces problématiques et de leurs conséquences, le repérage des troubles « cognitifs » et sensoriels doit néanmoins être effectué plus largement et doit impliquer l’ensemble des professionnels de santé, les « aidants » et les patients, ainsi que les audioprothésistes.

L’association des pathologies cognitives et sensorielles et les problèmes d’équilibre à l’origine de chutes, favorisent la perte d’autonomie et l’entrée en dépendance. Repérer les personnes concernées le plus tôt possible et les orienter vers les professionnels compétents dans chaque domaine, a pour objectif de maintenir les capacités restantes et de retarder les conséquences des pertes sensorielles et cognitives.

C’est en tenant compte de toutes ces données épidémiologiques, cliniques, environnementales que la SOFRESC a développé et étudié la mise en place d’un outil simple, rapide, facile à utiliser et déjà validé pour le repérage des « fragilités sensori-cognitives », afin de favoriser le repérage le plus simple, mais en même temps le plus large possible.

Cet outil simple, baptisé AVEC (Audition Vision Equilibre Cognition), permet de repérer les difficultés dans chacun des 4 domaines grâce à 4 tests, dont les résultats doivent être analysés avec le médecin ou le professionnel formé à sa réalisation avant d’être transmis au médecin traitant, qui pourra alors orienter le patient, si nécessaire, vers les spécialistes concernés (ORL, OPH, gériatre..).

En savoir plus sur la SOFRESC : http://www.sofresc.com